Menu

Société

Censure des réseaux sociaux : L’Icta pourrait renoncer en cas d’accord avec Facebook


Rédigé par E. Moris le Samedi 22 Mai 2021



L’organisme a trouvé l’échappatoire idéale. L’Information and Communication Technologies Authority pourrait se sortir sans dommage de l’exercice désastreux de consultation qu’elle a engagé.

À peine le délai pour réagir expiré, l’organisme a émis un communiqué pour indiquer qu’il est prêt à abandonner son désir de réguler le trafic sur les réseaux sociaux en cas d’accord avec Facebook. Et justement, dans le communiqué, l’ICTA publie une partie, sûrement le préambule, pour montrer que Facebook souhaite négocier.

Compte tenu de la levée de boucliers de la part des internautes, des ONGs et des géants de l’informatique, il était impossible pour l’ICTA d’aller de l’avant. D’autant que la question de sécurité sur Internet a été évoquée. Ainsi, la position de Facebook est comme du pain béni pour l’ICTA et son président. D’autant que la soumission de Facebook intervient la veille de l’expiration du délai.

« Le régulateur est d’avis que si les deux parties parviennent à un accord, la proposition de l’Icta d’utiliser un outil technologique visant à décrypter le trafic de Facebook en cas de plainte n’aurait pas lieu d’être », peut-on lire dans son communiqué. Dick Ng Sui Wa peut crier : « Merci Facebook ! »

Samedi 22 Mai 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 22/05/2021 15:47
notre Grand Maitre Absolu ALLELUIA !!!
l impost pra-vid19
va mettre a genou GoGole et Fesse Bouc..
comme il a mit a terre UK sur les Chagos ( enfin pense t'il..)

la reputation de moriss a l etranger sur ce projet fait parler. comment des investisseurs pourraient ils venir ici avec cette contrainte.. ?
pauvre mec nuisible !!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.