Menu



Politique

Censure des réseaux sociaux : Des propositions de l’ICTA, pas du GM


Rédigé par E. Moris le Mardi 25 Mai 2021



Un petit exercice de « pas moi sa li sa » joué par le Premier ministre lors de la Private Notice Question ce matin. Qui plus est sans consultation préalable !

D’abord, Pravind Jugnauth a expliqué la nécessité de diminuer le nombre de délits sur les réseaux sociaux, ainsi que la difficulté de le faire. Et de rappeler que l’Information and Communication Technologies Authority a obtenu le feu vert du gouvernement d’engager un exercice public de consultation. Il en a fait l’historique, allant jusqu’à évoquer les divers communiqués émis par l’autorité. Et de conclure sa déclaration liminaire par le fait qu’il ne s’agit que d’un exercice de consultation et que, seul, le gouvernement va décider de la suite. 

Xavier-Luc Duval s’est étonné, à juste titre, que l’attention du Premier ministre n’a pas été attiré sur le fait que les propositions de l’ICTA enfreignaient la liberté d’expression. Ce qui est mentionné dans le document. Pravind Jugnauth a alors répondu qu’il n’a lu le document de l’ICTA qu’après sa publication. Et de mettre l’accent sur le fait qu’il ne s’agit que des propositions dans le cadre d’un exercice de consultation et non des recommandations de l’organisme au gouvernement. 

Xavier-Luc Duval a alors mis l’accident sur le fait que c’est un document « ridicule », qui a été descendu en flammes par des institutions internationales. Il a alors demandé au Premier ministre s’il avait contacté Facebook. À quoi Pravind Jugnauth a répondu que ce n’était pas à lui de contacter Facebook. Le leader de l’opposition a insisté sur les dégâts que cet exercice a causés à la réputation du pays. Il a aussi demandé le remplacement du board de l’ICTA par des personnes compétentes en informatique. Enfin, il a demandé que le document soit jeté à la poubelle. 

Pravind Jugnauth a dans un premier temps évoqué ce qui s’est passé le 8 novembre 2007 où l’accès à Facebook a été bloqué dans le pays en raison d’une publication sur Navin Ramgoolam. Il a aussi insisté qu’il ne s’agit pas des propositions du gouvernement mais de l’ICTA. Ce n’est qu’une fois qu’un projet de loi est présenté à l’Assemblée nationale qu’on peut parler de policy decision. Mais il n’a pas indiqué la suite que le gouvernement allait donner à cet exercice. « Nous allons diriger le pays et agir dépendant de la sécurité du pays », a déclaré Pravind Jugnauth.

Mardi 25 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.