Menu

Politique

Cehl Meeah retourne dans l’actualité


Rédigé par E. Moris le Samedi 3 Décembre 2022



Revoilà le leader du FSM. Et encore une fois, pas pour les bonnes raisons ! Il est poursuivi pour escroquerie.

Mais jeudi, lors de l’audience, le Dr Maxwell Monvoisin, médecin légiste, a déclaré que le témoin clé, soit une octogénaire, n’est pas apte à témoigner. Le Dr Monvoisin a declaré qu’en avril dernier, il avait examiné la vieille dame chez elle, à Port-Louis. Elle est alitée et a besoin d’aide pour ses tâches quotidiennes. De plus, elle souffre d’hallucinations et de démence. De ce fait, la Financial Crimes Division de la cour intermédiaire, instance devant laquelle le procès se déroule, devra décider si la dame sera ou non appelée à témoigner.

C’est le 18 janvier 2023 qu’une décision sera rendue. Le témoignage de la dame pourrait s’avérer crucial. Car la poursuite veut se baser sur ses dépositions. Mais la défense insiste pour qu’elle témoigne. Sans son témoignage ou la production de ses dépositions, le dossier de la poursuite s’affaiblit. Notons que jeudi, les avocats des deux camps ont plaidé… La poursuite pour que les dépositions de l’octogénaire soient admissibles et la défense pour qu’elles soient rejetées. Cehl Meeah, 63 ans, répond de quatre accusations: escroquerie, faux, usage de faux et blanchiment d’argent. Il lui est reproché d’avoir escroqué, en 2014, Rs 600 000 au gendre de l’octogénaire, soit un sexagénaire résidant en Angleterre. Cehl Meeah plaide non coupable. Rappelons qu’il n’en est pas à sa première accusation d’escroquerie. Et à d’autres genres d’accusations aussi !

Samedi 3 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.