Menu



Santé

Ce qu'il fallait retenir du point de communication Covid


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Septembre 2021



Décès de 146 patients positifs depuis le 5 mars 2021 mais 65 attribués à la Covid-19 

C’est ce qu’a indiqué le ministre de la Santé en conférence de presse ce vendredi. Kailesh Jagutpal a insisté que sur les 65 patients décédés, dont la cause a été attribuée à la Covid-19, 52 n’étaient pas vaccinés. Ce qui fait 80%. Il a indiqué que 18 % étaient vaccinés et 1,5% était primo-vacciné. 

Il y a eu 81 patients positifs décédés mais dont la cause n’a pas été attribuée au virus. 82,9% d’entre eux n’était pas vaccinés.
 
Les autres annonces de Kailesh Jagutpal 
 
Plusieurs annonces ont été faites par le ministre de la Santé en conférence de presse ce vendredi. Elles entrent en vigueur le 1er octobre. Elles sont comme suit : 
 
3 204 personnes sont en mode auto-isolement à domicile 
Depuis le 5 mars 2021, 14 567 cas positifs ont été recensés, dont 108 pour les dernières 24 heures
12 517 patients sont considérés comme guéris
45 patients sont actuellement admis à l’hôpital ENT, dont 4 sont sous respirateur artificiel et 21 sous oxygène
165 patients sont admis dans les divers hôpitaux régionaux 
Le personnel et les clients et habitués des centres de fitness et gyms devront être vaccinés. 
Les lieux de culte et de prière pourront accueillir 100 personnes au lieu de 50
100 personnes au lieu de 50 pourront assister aux mariages et funérailles à partir du 1er octobre
Les cinémas et les théâtres pourront commencer à opérer. Mais le personnel devra être vacciné. De plus, ils ne pourront accueillir que 50% de leur capacité afin de permettre la distanciation physique
Les bars, casinos et maisons de jeu ne pourront accueillir que des adultes vaccinés. Leur personnel aussi doit être vacciné

Vendredi 24 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.