Menu


Environnement

Catastrophe écologique à Pointe d’Esny : La marée noire menace le parc marin de Blue-Bay et Mahebourg


Rédigé par E. Moris le Jeudi 6 Août 2020

Le Wakashio, un bateau battant pavillon panaméen avec 20 membres d’équipage, s’est échoué, samedi soir 25 juillet, à 3 kilomètres de la plage de Pointe d’Esny dans le Sud.



Le ministère de l’Économie bleu et le directeur des affaires maritimes ont confirmé que du carburant s’échappe du MV Wakashio.

Des taches noires sont visibles en mer et une forte odeur de fioul se répand sur la côte. De plus, il semble qu’une partie plus importante du navire se trouve désormais « assis » sur les fonds marins.

Réunion de crise au ministère de l’Économie bleu 

Les  autorités mauriciennes ont demandé l’aide de l’île sœur ainsi que d’autres organisations régionales et internationales. En effet, les nappes d’hydrocarbure menacent les zones avoisinantes notamment le parc marin de Blue-Bay et Mahebourg.

 

Le National Oil Spill Contingency Plan Coordination Committee insiste qu'il n’y a pas de risque de marée noire. 

«Les 3 000 tonnes de pétrole sur le navire sont en sécurité» 

Pour sa part, le directeur du shipping Alain Donat a confirmé sur les ondes d'une radio privée ce jeudi, que du carburant s’échappe actuellement du Wakashio. Même son de cloche pour l'oNG Eco Sud, des traces d’hydrocarbures sont visibles sur la plage. Son porte-parole Sébastien Sauvage demande à la population de ne pas s’y aventurer, car l’hydrocarbure est une «substance toxique».  

Crainte d'une dégradation brutale dans la zone. 

Tous les services d’urgence ont été mobilisés pour réduire une catastrophe écologique qui pourrait prendre des proportions catastrophiques dans les heures qui viennent, notamment à l’Ile aux Aigrettes. Le courant mène l’huile directement vers cette partie de l'île.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.