Menu

Santé

Cas local de Covid-19 : la thèse du cas « atypique » et d'une quarantaine de 7 jours font polémique


Rédigé par E. Moris le Dimanche 15 Novembre 2020

Un cas « atypique » de covid-19 enregistré le jeudi 12 novembre à Maurice intrigue les professionnels de santé.



Certains sous couverts d'anonymat et d'autres dans les médias, ne croient pas à la thèse avancée jusqu’ici par le Dr Catherine Gaud. Avec un premier cas d’infection locale à la COVID-19 confirmé le jeudi 12 novembre 2020, après six mois sans aucune transmission locale, l'île Maurice n'est plus « Covid-safe ni Covid-free ».
 
Première contamination locale depuis six mois 

Il s’agit d’un homme de 29 ans contaminé par son père qui est revenu d’Australie le 24 octobre. L’état du jeune homme est jugé stable. Ce dernier a été contaminé par son père, lui âgé de 60 ans. Le sexagénaire a été testé positif, le mercredi 11 novembre, dans une clinique privée. Il est rentré au pays à la suite d'un vol Australie-Dubaï-Maurice et a été testé positif  dès son arrivée. Il a été immédiatement placé à l’hôpital ENT, à Vacoas et en est sorti le 2 novembre dernier à la suite de deux tests PCR négatifs.

« Ni Covid-safe ni Covid-free » 

Pour les professionnels de santé, la période d’incubation, qui peut durer jusqu’à 10 jours, le patient déjà en traitement aurait dû terminer sa période de quatorzaine au lieu d’être autorisé à rentrer chez lui. 

Si il faut se fier au "protocole", rappelons que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande sur la prise en charge clinique d'un patient la levée de l’isolement des patients sans qu’un nouveau test soit nécessaire, de respecter les dix jours après un test positif pour le SARS-CoV. Dans le cas du patient mauricien, au bout de 8 jours, il a été autorisé à rentrer chez lui.

Un cas « atypique » selon le Dr Catherine Gaud 

La Senior Advisor au ministère de la Santé, persiste et signe malgré de nombreux avis divergents. « Le test PCR était bien positif quand il est allé au New ENT Hospital. Puis il a été testé négatif avant d’être autorisé à rentrer chez lui. »

Revoir le protocole ?

Après cette nouvelle déculottée sur la gestion des voyageurs contraints et forcés de respecter 14 jours de quarantaine dans des hôtels, et des patients testés positifs mais qui peuvent regagner leur domicile au bout de 8 jours avec deux tests négatifs, les Mauriciens découvrent  que le gouvernement qui se vante de se préoccuper de la santé de tous, se soucie plus de faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat qu'autre chose.

L’exercice de Contact Tracing se poursuit, selon le ministère.

Dimanche 15 Novembre 2020


1.Posté par Franck éric le 15/11/2020 15:37
La thèse avancée par le Dr Gaud est celle dictée par le gouvernement mauricien !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.