Menu

Société

Cas Jasmine Toulouse : Sheila Bappoo s’attend à des excuses du PM


Rédigé par E. Moris le Vendredi 31 Mars 2023



L’ancienne ministre peut aller s’acheter une bougie rouge. Ce n’est pas dans l’habitude du personnage en question de présenter des excuses. Bien au contraire ! Il pourrait demander, de prime abord, « kot mone fauté ? » Par la suite, en pleurnichant quelque peu, il va sûrement dire que si d’autres l’ont fait, pourquoi lui reproche-t-on de faire pareil ?

En tout cas, Sheila Bappoo, au nom de la Parliamentary Democracy Foundation, était face à la presse jeudi. Elle a été interrogée sur la photo de Jasmine Toulouse, brandie par le Premier ministre au Parlement mardi. Elle a condamné l’acte « irréfléchi » du Premier ministre. Et de rappeler que le Speaker de l’Assemblée nationale s’était opposé à ce que la députée Stéphanie Anquetil brandisse des photos d’un shelter lors de la dernière séance parlementaire. Sheilla Bappoo estime donc que le Premier ministre doit présenter des excuses à Jasmine Toulouse. Elle peut bien courir la Sheila !

Vendredi 31 Mars 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H