Menu



International

Carte biométrique : le Comité des droits humains de l’ONU sermonne Maurice


Rédigé par E. Moris le Vendredi 23 Juillet 2021



Tout s’explique. Voilà pourquoi le gouvernement a annoncé un projet de nouvelle carte d’identité nationale. Le Dr Rajah Madhewoo a finalement obtenu gain de cause. Le Comité des droits humains de l’ONU estime que la manière dont les empreintes sont sauvegardées sur la carte d’identité biométrique à Maurice porte atteinte à la vie privée des citoyens. 

La décision a été rendue mercredi. « Il n’y a pas suffisamment de garanties que les empreintes digitales et autres données biométriques contenues sur la carte sont correctement protégées », précise le comité dans sa décision. 

L’instance critique diplomatiquement Maurice. Il estime que le pays n’a pas adressé cette lacune, qui se situe sur le plan de la sécurité, et surtout tacle le pays pour n’avoir pas donné les informations nécessaires. 

Le Dr Madhewoo avait indiqué qu’il est possible de copier les données biométriques figurant sur une carte d’identité en cas de vol. Cela, en utilisant une Radio Frequency Identification qui est en vente libre. Il n’y a même pas besoin d’avoir un contact physique avec la carte d’identité. 

«Il est d’importance capitale que tout système de carte d’identité biométrique soit accompagné de garanties solides permettant de protéger la vie privée des individus », a souligné Photini Pazartzis, la présidente du comité. 

Le comité demande à Maurice de revoir la manière dont les empreintes biométriques sont stockées. Rappelons que le gouvernement a annoncé en grandes pompes un projet de nouvelle carte d’identité. Maintenant on comprend pourquoi.

Vendredi 23 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.