Menu

Société

Carte biométrique : Neelkanth Dulloo a désormais un joker en main


Rédigé par E. Moris le Vendredi 10 Septembre 2021



Me Neelkanth Dulloo persiste et signe. Il conteste toujours l’imposition de la carte d’identité biométrique.

Surtout que maintenant, avec la décision du comité des droits de l’homme de l’ONU, il a de nouveaux arguments. C’est presque un joker ! L’affaire a été appelée devant l’Acting Deputy Master and Registrar Raj Seebaluck cette semaine.

Carte biométrique : le comité des Droits Humains sermonne Maurice

Le plaignant a eu l’occasion d’amender sa plainte. Il a tous les arguments nécessaires pour justifier « l’absence de garantie » de protection de ses données biométriques et la violation de ses droits fondamentaux. Rappelons que ce sont des termes utilisés par le comité des droits humains de l’ONU dans l’affaire du Dr Rajah Madhewoo. L’affaire a été ajournée au 21 septembre pour que l’État se prononce sur ces nouveaux amendements.

Vendredi 10 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.