Menu

Politique

Carburants : Bérenger réclame une baisse des prix


Rédigé par E. Moris le Dimanche 21 Août 2022

C’était en conférence de presse hier matin.



Le leader du MMM a une nouvelle fois demandé à ce que le gouvernement baisse les prix de l’essence et du diesel. Pour lui, les autorités « ne peuvent continuer à ignorer » la baisse de plus de 20% du cours du baril sur le marché mondial. Pour Paul Bérenger, il est indispensable de revoir les taxes appliquées sur chaque litre de carburant. Il a ainsi expliqué que l’essence est importée à moins de Rs 40 le litre mais que ce sont les taxes qui font que cette commodité se vende aussi cher à la pompe. 

Il a aussi évoqué la délégation qui se trouve en Iran actuellement pour explorer la possibilité de s’approvisionner en carburants mais également en produits alimentaires. Paul Bérenger a déploré le fait que depuis l’expiration de l’accord Mangalore Refineries, Maurice s’approvisionne en carburants auprès de courtiers dans le Golfe. Ce qui ne l’étonne pas. « Le MSM, c’est le royaume des commissions », a-t-il ironisé. Mais pour lui, la vigilance doit être de mise. « Je ne suis pas pour un boycott de l’Iran. Je sais que l’Iran exporte du pétrole malgré les sanctions américaines. Mais ce pays exporte principalement du pétrole brut alors qu’à Maurice, nous avons besoin de produits raffinés », a-t-il déclaré.

Dimanche 21 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.