Menu


Un autre regard

Campagne électorale : Dans le plagiat, ils sont compétents !


Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Octobre 2019

Les réseaux sociaux s’enflamment en l’absence de débat d’idées à l'approche des élections générales.



C'est un duel virtuel qui oppose les deux principaux challengers au poste de Premier ministre sur leur page respective. Après le défi lancé mais raté, lors des matchs de boxe dans le cadre des jeux des îles  où Pravind Jugnauth avait donné rendez-vous sur le ring politique Navin Ramgoolam, lors des prochaines élections. C'est un tout autre match qui se joue faute de face-à-face.

Les deux bonshommes entretiennent le fantasme d’un règlement de compte. 

Jugnauth fils se voit clasher régulièrement par le leader du Parti travailliste qui multiplie les provocations bipartites, des clash, comme seul la politique en connaît depuis sa genèse. Au point d’entraîner les deux hommes et leur équipe de communication dans une bataille d'image.

C’est ainsi qu'après le rafraîchissement de la page Facebook  de Navin Ramgoolam 2019, les "spin doctors" du Mouvement socialiste militant (MSM) n’ont pas tardé à riposter. A la suite d'une publication d’une photo de Navin Ramgoolam et son berger allemand, le lendemain, le MSM a sorti une ancienne photo de Pravind Jugnauth jouant avec un labrador...

 "Similitudes fortuites" et "parallel thinking"

Si Pravind Jugnauth a cessé d’inonder sa page Facebook officielle de ses sorties «koup riban» ou d'utiliser ses rencontres avec les Chefs d'Etat depuis l'annonce des élections anticipées dans le pays. Son application Ensam vient d'être lancée avec la complicité du couple Jugnauth, le patron de Mauritius Telecom, Sherry Singh et de Sunil Gohin, l'homme de l'ombre derrière la propagande MSM.

En reprenant le slogan "Ensam"  à son compte pour son application, le MSM a repris localement le nom du parti de Roshni Mooneeram et plus incroyable, la campagne de l'ancien chef d'Etat français, Nicolas Sarkozy dont l'équipe de EURO RSG s'en occupait. 

L'équipe de Navin Ramgoolam a privilégié la reprise d'une publicité d'une campagne de la marque Rolex. Un accessoire cher à....l'ancien président Sarkozy dont le publicitaire Jacques Séguéla avait balancé sa célèbre phrase : "Si à cinquante ans on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !".
 
Décodage des clips visuels de Navin Ramhoolam et Pravind Jugnauth.


La communication de Pravind Jugnauth a opté pour une approche où les couleurs dominantes du parti sont mis en avant, dans des tons claires, lui, en chemise décontractée qui se veut dans la "cool" attitude. Son attitude démontre qu'il est confiant et fier de ses réalisations.

Celle de Navin Ramgoolam, une théâtralisation de la mise en scène, plus sombre, froide avec une atmosphère chargée, on le voit en costume trois pièces, plus grave et sérieux. Le montage vidéo fini avec plus de lumière (comme à la fin d'un tunnel). L'attitude de Navin Ramgoolam se veut plus sobre, qui fait comprendre qu'il a une lourde responsabilités et prêts à relever les défis.

Dans le cas des deux adversaires politiques, la campagne est menée par une équipe de communication qui "s'inspire" et "s'adapte" de ce qui fait ailleurs. Une chose est sûre, les limiers du Net eux, continuent de traquer les "failles" de leur stratégie de communication avec un plaisir évident.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.