Menu



Politique

Callichurn « chagrin » par le départ de Nando


Rédigé par E. Moris le Samedi 13 Février 2021



Il sait feindre, le ministre du Travail et nouveau ministre du Commerce. Lorsqu’il a démarré sa conférence de presse jeudi, il a déclaré qu’en tant « qu’ancien membre du MSM, le « départ soudain » de Nando Bodha « chagrine » tout le monde.

Au moins un peu de compassion, a-t-on pensé au départ. Mais quelques secondes après, Soodesh Callichurn sort le marteau. « Il nous faut comprendre ce qui l’a poussé à partir. Ce sont des propositions faites principalement par le MMM », a-t-il déclaré, qui a repris la rengaine que ce n’est pas la première fois que Paul Bérenger fait un tel coup au MSM. 

Quand Callichurn enfonce Sawmynaden 

Ce n’est pas fait exprès ! Du moins, on est tenté de le penser. Car autrement, ce serait grave pour l’ancien ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs. Soodesh Callichurn, qui animait la conférence de presse du gouvernement jeudi après-midi, a déclaré en tant que nouveau titulaire de ce portefeuille qu’il allait « mettre de l’ordre » à la State Trading Corporation. Il faut donc comprendre que c’est la loi de la jungle au sein de cette institution. Il a ajouté qu’il a eu la bénédiction du Premier ministre pour le faire. Il faut donc comprendre que le Premier ministre est conscient que rien ne va plus au sein de la STC. Et Soodesh Callichurn d’enfoncer le clou : « S’il y a des sanctions à prendre, je n’hésiterai pas ! » Qu’a foutu Yogida Sawmynaden à la tête du ministère du Commerce ? 

Samedi 13 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.