Menu


Economie

Business Mauritius veut le pouvoir du chômage technique


Rédigé par E. Moris le Samedi 25 Avril 2020



Kevin Ramkalaon
Kevin Ramkalaon
Le patronat n’a pas changé. Alors que la crainte plane sur le pays, tout ce que ses dirigeants souhaitent, c’est de permettre aux employeurs de pouvoir mettre des gens sur chômage technique. C’est ce qui ressort de leur communiqué de presse émis vendredi.

Si Business Mauritius se réjouit des mesures courageuses et encourageantes du gouvernement mauricien, il souligne qu’il faut « aller rapidement plus loin ». Et c’est quoi plus loin ? C’est tout simplement « revoir certaines politiques en matière des relations industrielles ».

Décodons ! Business Mauritius veut que, comme en France, les employeurs mauricien aient « la possibilité de recourir au chômage technique ». Et pour faire avaler la pilule amère, le patronat souligne qu’un tel système « permettrait de compenser la perte de revenu » mais donne aussi la possibilité aux salariés de se former et de rechercher des possibilités de redéploiement dans les secteurs où la main-d'œuvre est requise.

Puisque c’est bon pour l’employé ! Et autre mesure réclamée par le patronat : des prêts avec garantie formelle du gouvernement. Comme quoi !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.