Menu



Justice

Brutalités policières : Les Pachee réclament Rs 75 M à l’État


Rédigé par E. Moris le Lundi 9 Mars 2020



Les proches d’Eddysen Pachee ont intenté un procès contre l’État et le Commissaire de policier.

La famille réclame des dommages et intérêts s’élevant à Rs 75 millions de roupies. Eddysen Pachee est mort en mars 2018 après avoir été arrêté pour possession de drogue synthétique. Mais ses proches soutiennent qu’il aurait été victime de brutalités policières.

Il avait été hospitalisé par la suite. L’autopsie avait attribué son décès à un œdème cérébral aigu.

Cependant un médecin légiste réunionnais, dont les services ont été retenus par la famille, avait effectué une contre-autopsie qui mentionnait que le défunt portait des traces de blessures sur le corps.

Lundi 9 Mars 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.