Menu

Société

Brutalité policière : Rama ne lâche pas l’affaire d’Escadron


Rédigé par E. Moris le Mercredi 15 Juin 2022

Il a des idées fixes ! Pour l’instant, Rama Valayden, alias le borné, est ancré sur la mafia et l’escadron de la mort. Il l’était depuis un moment déjà. Mais ces derniers temps, cela recommence.



Ainsi, lundi, devant les Casernes centrales, alors qu’il répondait à une convocation de la Special Team du CCID sur le dossier torture, il a profité de l’occasion pour rappeler ce qu’il avait dit à l’époque, c’est-à-dire qu’il y a une mafia ou alors un escadron de la mort à l’œuvre.

Photos à l’appui, il a montré des photos d’une dépouille retrouvée à Jin Fei. L’homme portant un casque et était habillé comme un motocycliste. « C’est l’œuvre d’une mafia ou d’un escadron de la mort… mais en tout cas, cela a été fait avec la complicité de certains dans la police », a déclaré Rama Valayden aux journalistes. Pour lui, le fait que l’homme ait toujours son blouson et son casque montrent que son décès n’a rien à voir avec un cas de vol qui aurait mal tourné.

Et pour Rama Valayden, le fait que le cadavre ait été retrouvé à Jin Fei, qui tombe sous la juridiction de Terre Rouge, n’est pas anodin. À première vue, on aurait pu dire que Rama Valayden ferait un excellent scénariste. N’empêche que personne n’aurait jamais cru, il y a peu, que des policiers prenaient plaisir à enfoncer des matraques électriques dans les orifices des suspects. On pensait qu’ils s’arrêtaient aux petites claques… Désormais, rien n’est impossible !

Mercredi 15 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.