Menu

Société

Bruneau Laurette : «Le gouvernent doit partir... mais tout doit être fait dans la paix et la discipline »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 30 Octobre 2022



Qu'on l'apprécie ou pas, Bruneau Laurette est devenu au fil du temps  incontournable sur la scène politique. Deux ans après le tour de force d'un rassemblement historique dans les rues de la capitale, Bruneau Laurette a fédéré certains partis politiques qui peinent à se rassembler.

La présence symbolique du PTr, du Reform Party, En Avan Moris, Ivann Bibi, Sherry Singh et d'autres groupes de la société civile, témoignent de la force de frappe de l'activiste. Malgré les absences remarquées de Linion pep Morisien de Rama Valayden, l'ancien frère d'armes de Laurette et celle de l'Entente de l'Espoir (MMM, PMSD, RM de Bodha), il n'y avait pas à rougir du rassemblement du samedi 29 octobre.

Le scandale du naufrage du Wakashio et l'affaire Kistnen ont été les thèmes principaux de la manifestation à Port-Louis. Simla Kistnen, l’épouse du défunt Soopramanien Kistnen et d’autres personnalités se sont exprimées, comme un devoir de mémoire, pour un "plus jamais ça". Bruneau Laurette a fait un exposé des scandales qui ont frappé le pays et maintient qu' « il y avait de la drogue dans le MV Wakashio », en partageant des images sur un écran géant. Alors que la rumeur était "inquiétante" sur la tournure des évènements samedi, l'ambiance était bon enfant. Laurette a rappelé «Le gouvernent doit partir... mais tout doit être fait dans la paix et la discipline. »

 

Dimanche 30 Octobre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.