Menu



Société

Britam : Il ne manquait que Bhadain


Rédigé par E. Moris le Mercredi 15 Septembre 2021



C’est chose faite ! Last but not least, Roshi Bhadain a déposé une demande de révision judiciaire contestant le rapport de la commission d’enquête sur la vente des actions de l’ex-BAI au sein de Britam Kenya.

On comprend le leader du Reform Party. Il a eu, au préalable, à dérouler son mètre 90 pour initier cette action en justice. Mais bon, il a juré un affidavit et déposé sa demande de révision judiciaire. Pour faire court, il réclame, tout comme bien d’autres avant lui, que le rapport Britam dans son intégralité soit déclaré nul et non avenu. Il insiste aussi qu’il n’y a jamais eu d’offre de Rs 4,3 milliards.

Roshi Bhadain soutient, comme bien d’autres avant lui, que Satar Hajee Abdoola et Bushan Domah n’ont pas enquêté de manière impartiale. Mais il est allé un peu plus loin en indiquant que leurs conclusions sont truffées de mauvaise foi et qu’ils ont déformé certains éléments. L’affaire sera appelée devant le chef juge Asraf Caunhye, le 20 septembre prochain.

Crédit vidéo : Roshi Badhain


Mercredi 15 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.