Menu

Un autre regard

Breaking news : Les "Chatwas" réclament à Bobby Hurreeram Rs 100 millions de dommages


Rédigé par E. Moris le Vendredi 1 Avril 2022



Breaking news : Les "Chatwas" réclament à Bobby Hurreeram Rs 100 millions de dommages
Les "Chatwas", qui se définissent officiellement comme : "bann ki contan souss policien pou gagne enn lavatanz" ou aussi connu comme "roder boutt, sousser mayo", revendiquent leurs droits syndicales en période de crise.

L'avenir s'annonce bien sombre depuis que Bobby Hurreeram, le ministre de la Moralité et des Mœurs, accessoirement ministre des Infrastructures publiques, souhaite l’interdiction de l’utilisation du terme « chatwa ». Ils ont peur de se retrouver au chômage. En effet, Bobby estime qu'il aurait une « connotation vulgaire et communal.»

Mais ayant fait du blé grâce à ce filon, en jouissant des privilèges de l'Etat et du copinage, les Chatwas s'estiment léser et compte faire appel en réclamant à Hurreeram, Rs 100 millions de dommages et intérêts. Il en va de leur réputation. Ils ont engagé Me Dick Ng Sui Wa pour leur défense. Affaire à suivre...

Vendredi 1 Avril 2022


1.Posté par Caro le 01/04/2022 13:16
Hureran l avaleur de sabre à ses heures!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.