Menu



Faits Divers

Breach of Quarantine Act : Les autorités ne rigolent pas


Rédigé par E. Moris le Mercredi 4 Août 2021



S’enfuir de la quarantaine constitue un délit… au même titre que se sauver pour éviter d’aller dans un centre de quarantaine. Les autorités veulent montrer qu’elles ne plaisantent pas sur ce sujet.

Ainsi, le ministère de la Santé a porté plainte contre un habitant de Bonne-Mère pour infraction à la Quarantine Act. C’est lundi que la plainte a été consignée au poste de police de Flacq.

L’habitant de Bonne-Mère, âgé de 28 ans, avait été en contact avec un patient testé positif. L’équipe de « contact tracing » qui s’est présentée chez lui afin de le transférer vers un centre de quarantaine ne l’a pas vu. Il avait disparu dans la nature. Pourtant, l’homme avait été informé de rester chez lui en attendant l’arrivée des officiers du ministère.

Mercredi 4 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.