Menu



Société

Bras de fer entre Motaxi et la National Land Transport Authority


Rédigé par E. Moris le Samedi 20 Mars 2021



C’est la guerre ouverte entre l’application Motaxi et la National Land Transport Authority. L’institution régulatrice estime que l’application opère dans l’illégalité.

La réplique n’a pas tardé. Dans un communiqué publié hier, la Federation of Hotels Taxi Associations, qui opère Motaxi, affirme que les taxis enregistrés sur la plateforme sont appelés à suivre strictement les conditions de leurs licences, notamment celle liée à leurs bases d’opération.

La FHTA rappelle que la loi autorise les taxis à opérer de leurs bases d’opération, de leurs domiciles et de prendre des passagers lorsqu’ils retournent à vide vers leurs bases d’opération après une course. Motaxi dit aussi noter « avec regret » qu’elle est spécifiquement ciblée par la NLTA alors que d’autres applications mobiles opèrent depuis plus longtemps sur une base similaire.

Rappelons que dans un communiqué émis mercredi, la NLTA avait déclaré que l’application Motaxi est illégale car opérée par des chauffeurs de taxis.

Samedi 20 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.