Menu

Articles Sponsorisés

Bourse : pourquoi les actions de Netflix sont en chute libre ?


Rédigé par ZM le Vendredi 22 Avril 2022

Pour la première fois depuis dix ans, la plateforme de vidéo à la demande américaine perd des abonnés. Une perte d'environ 200 000 comptes en trois mois, ce qui a fait dégringoler la valeur de la société en bourse de 23 %. Une baisse record et inédite pour la firme qui semblait ne jamais s'arrêter de grandir.



Un bouleversement sur le marché  
Netflix est le pionnier de la vidéo à la demande, l'entreprise américaine était presque seule sur le marché pendant de nombreuses années et à su attirer un très grand nombre d'utilisateurs. Pourtant, pour la première fois depuis dix ans, l'entreprise souffre avec une perte non négligeable de 200 000 abonnés sur sa plateforme. L'entreprise avait particulièrement pu se développer lors de la crise sanitaire et espérait continuer à gagner en abonnés. 
Les répercussions se sont rapidement fait sentir sur la valeur de l'entreprise en bourse. L'action de Netflix a perdu 24 % à la bourse, une chute qui a de quoi inquiéter tous les acteurs du milieu. En effet, s'il peut y avoir des explications internes à cette baisse, le phénomène est aussi global puisque la baisse des valeurs en bourse se fait aussi ressentir auprès de Walt Disney avec sa plateforme Disney + et chez Paramount Global. C'est peut-être le signe d'un bouleversement sur le marché de la vidéo à la demande qui semblait pourtant très bien évoluer. La baisse de la valeur des actions n'est pas nécessairement une mauvaise chose, surtout si l'on est adepte des achats d'actions à bas coûts. Cela peut être le moment pour investir dans la société, tant que les actions sont plus abordables. 

Les raisons de la baisse 
Tout d'abord, il faut prendre en compte la situation en Europe de l'Est qui continue de largement perturber les marchés financiers internationaux. Netflix n'est pas la seule entreprise à souffrir de la situation. La plateforme avait d'ailleurs décidé de stopper ses services en Russie, perdant ainsi environ 700 000 abonnés russes, ce qui n'aide pas la société à faire face à cette baisse. La situation est globale, en Amérique, Netflix perd aussi des abonnés avec environ 600 000 abonnés de moins qu'au dernier trimestre. Seul le marché asiatique se porte bien, notamment grâce aux productions locales sud-coréennes qui attirent beaucoup l'attention. 

Les changements opérés par Netflix 
L'entreprise se portait plutôt bien et avait même augmenté ses tarifs à plusieurs reprises, devenant un service de vidéo à la demande de plus en plus difficile d'accès. Le groupe avait réalisé presque 8 milliards de dollars de janvier à mars. Un choix qui avait permis à l'entreprise de bien augmenter ses bénéfices, mais qui ne plaît pas aux abonnés. De plus, la société semble vouloir s'attaquer au phénomène de partage de compte entre amis. Une pratique largement répandue qui permet de partager son compte Netflix et d'en profiter à plusieurs. L'entreprise souhaite faire payer ses utilisateurs qui ne payent pas pour augmenter ses gains. 
Entre l'augmentation des tarifs et la chasse aux partageurs de compte, la firme va peut -être faire fuir un certain nombre d'abonnés, de quoi la fragiliser davantage. 

Vendredi 22 Avril 2022