Menu

Faits Divers

Bourde de la police : De l'encens et non du méthamphétamine


Rédigé par E. Moris le Dimanche 16 Janvier 2022



Bourde de la police : De l'encens et non du méthamphétamine
Tout ça pour ça ! Une étudiante nigériane, habitant Flic en Flac, a eu beau expliquer que le colis qu’elle avait commandé de Londres était de l’encens, elle a passé une journée en détention.

Au final, la jeune femme de 28 ans a obtenu gain de cause. Le rapport du Forensic Science Laboratory a confirmé que le colis en question ne contenait aucune substance illicite. Il s’agit effectivement de l’encens. Elle avait passé presque une journée en détention avant d’être autorisée à partir. Vendredi matin, elle a pu récupérer sa fameuse cargaison d’encens et rentrer chez elle.

Dimanche 16 Janvier 2022


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 16/01/2022 17:40
Vive le Scotland Yard mauricien, trop trop forts...
Recrutement à la police mauricienne :
Combien font 2 + 3 ?
8
Très bien, signez là 8 ans.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.