Menu

Politique

Boolell se rebiffe : « Sans Satcam, pas de PTr »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 28 Septembre 2022



C'était l'humiliation de trop ! Arvin Boolell se rebiffe-t-il ? Mardi, lors d'une cérémonie de dépôt de gerbes au pied de la statue d’Anjalay Coopen à Port-Louis, il a lancé une phrase bien calculée. Cela ressemblait davantage à un missile.

« Sans Satcam (Boolell), il  n'y aurait pas eu de (parti) travailliste », a-t-il déclaré. Cette phrase est sortie après qu'il ait rendu hommage à tous les combattants qui étaient là dans les moments les plus difficiles. Il a évoqué les Anquetil, Rozemont, Curé, Seeneevassen et Ramgoolam. Et de rappeler que ces personnes défendent les vraies valeurs du travaillisme. C'est dans le contexte qu'il a déclaré que sans Sir Satcam, le parti ne serait pas ce qu'il est. Est-ce pour faire comprendre qu'il ne mérite pas le traitement actuel en raison de ce sa famille a fait pour le PTr. En tout cas, le feu couve au sein du PTr.

Mercredi 28 Septembre 2022


1.Posté par david li le 29/09/2022 14:17
si jamais parti travailliste revient au pouvoir , je me dis Arvind Boulell mérite qu'il soit le 1er ministre . si ma mémoire est bon , il semble c un des rare politiciens ki n'a jamais été sectaire , et il semble être un vrai patriote et un vrai Mauricien , et en plus il a de l'expérience . Alors , partisans de parti Travailliste , donne lui sa chance . Il peut être un dinosaure , mais qui dit on n'a pas besoin des dinosaures ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H