Menu

Politique

Boolell se rebiffe : « Sans Satcam, pas de PTr »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 28 Septembre 2022



C'était l'humiliation de trop ! Arvin Boolell se rebiffe-t-il ? Mardi, lors d'une cérémonie de dépôt de gerbes au pied de la statue d’Anjalay Coopen à Port-Louis, il a lancé une phrase bien calculée. Cela ressemblait davantage à un missile.

« Sans Satcam (Boolell), il  n'y aurait pas eu de (parti) travailliste », a-t-il déclaré. Cette phrase est sortie après qu'il ait rendu hommage à tous les combattants qui étaient là dans les moments les plus difficiles. Il a évoqué les Anquetil, Rozemont, Curé, Seeneevassen et Ramgoolam. Et de rappeler que ces personnes défendent les vraies valeurs du travaillisme. C'est dans le contexte qu'il a déclaré que sans Sir Satcam, le parti ne serait pas ce qu'il est. Est-ce pour faire comprendre qu'il ne mérite pas le traitement actuel en raison de ce sa famille a fait pour le PTr. En tout cas, le feu couve au sein du PTr.

Mercredi 28 Septembre 2022


1.Posté par david li le 29/09/2022 14:17
si jamais parti travailliste revient au pouvoir , je me dis Arvind Boulell mérite qu'il soit le 1er ministre . si ma mémoire est bon , il semble c un des rare politiciens ki n'a jamais été sectaire , et il semble être un vrai patriote et un vrai Mauricien , et en plus il a de l'expérience . Alors , partisans de parti Travailliste , donne lui sa chance . Il peut être un dinosaure , mais qui dit on n'a pas besoin des dinosaures ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.