Politique

Boolell dénonce une tentative de museler l’opposition au Parlement

Samedi 29 Février 2020

Le leader de l’opposition a animé une conférence de presse ce matin. Il est évidemment revenu sur les incidents au Parlement hier, déplorant une tentative d’empêcher l’opposition parlementaire de faire son boulot.

« Il y a une tyrannie du nombre. Mais il ne faut pas empêcher l’opposition parlementaire de faire son job. Toutefois, le problème, c’est le Speaker », a déclaré Arvin Boolell.

Il s’est néanmoins réjoui que l’opposition a le soutien de la population. Il a fait une sortie contre le Speaker, mais dans le style Boolell, c’est-à-dire tellement diplomatique que cela ne semble pas être une brise. Puis, Arvin Boolell a longuement commenté le secteur financier, indiquant qu’il est dans une situation difficile en raison des décisions prises par l’actuel gouvernement. Et il a fait les éloges du gouvernement Ramgoolam. 

Concernant l’incident de Pradeep Roopun à l’aéroport d’Uttar Pradesh en Inde, il a déclaré que les personnalités, quelle que soit leur importance, se doivent de respecter les règles.

Boolell envisage une motion de blâme contre le Speaker.

Il l’a annoncé hier, lors d’un point de presse, après son expulsion et celle de Shakeel Mohamed de l’Assemblée nationale. Pour lui, il y a actuellement un Speaker qui n’est pas partisan de la démocratie parlementaire et qui n’est pas à l’écoute des deux parties de la Chambre. Il a alors annoncé qu’il étudie l’option de « déposer une motion contre le Speaker ».

Rédigé par E. Moris le Samedi 29 Février 2020


1.Posté par Rattan Chand le 01/03/2020 21:13
THE NATIONAL ASSEMBLY : IS IT WORTH IT ?
Is this the way to conduct the affairs of the National Assembly ? We were shocked at such arrogance and callous attitude towards the opposition. We have never seen something like that before. It was a premeditated move to sabotage the PNQ on the "Greylisting of Mauritius" which they knew was going to give them a hard time and bad publicity especially for the new Minister of Finance and the new governor of the Central Bank
They are making a mockery of the National Assembly !
They are making a mockery of the electoral petition contesting the election of some the members of the NA !
With a mere 37% support from voters, we thought that they will be making an effort to win over the disappointed voters, but we were wrong, they are not likely to show any commitment to democratic norms and ideals and governance that is participatory, consensus-oriented, accountable, transparent, responsive, effective and efficient, equitable, inclusive and follows the rule of law.
What's the point of the opposition going back such a NA to be ruled out everytime by a loud and uncouth Speaker if it does not have a clear stategy ?
The opposition, strong of its 63% support from voters, should meet its supporters to decide on an appropriate strategy to tackle this regime before it is too late.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.