Menu


Politique

Boolell : « Pravind Jugnauth a payé plus de Rs 4 millions en cash… c’est illégal »


Rédigé par E. Moris le Mardi 10 Novembre 2020



Arvin Boolell n’y est pas allé de mainmorte à la mi-journée. Il animait un point de presse, de nouveau devant l’entrée de la Government House.

Là, il a allégué que le Premier ministre s’est rendu coupable du délit de blanchiment d’argent en effectuant des paiements supérieurs à la limite autorisée. Elle était de Rs 350 000 à l’époque. « Est-ce que la police enquête réellement ? Est-ce qu’il y a eu des paiements en cash supérieurs à Rs 350 000, ce qui constitue un délit ?  » Ce sont les deux questions qu’il a posées.

Pour lui, il est clair qu’il y a eu « des paiements illégaux » qui ont été faits. Cela, en totale infraction aux dispositions de la Financial and Anti-Money Laundering Act. « Sur une acquisition de Rs 7 millions, un montant de Rs 4 millions a été payé en cash par Pravind Jugnauth. Selon la loi, cela est illégal », a-t-il déclaré.

Arvin Boolell a indiqué que le vendeur a été convoqué par la Commission anticorruption pour d’expliquer. Mais il s’étonne que l’organisme ne se soit pas dérangé pour appeler l’acheteur. Pour lui, le Premier ministre continue de se murer dans un silence qui le culpabilise.

Rappelons que sur les reçus, datant de 2002, on voit que deux paiements de Rs 1 million et trois de Rs 500 000 ont été effectués en cash



1.Posté par Gramoune le 11/11/2020 11:23
Comme dit proverbe créole (réunionnais) : Malbar lé voleur...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.