Menu



Politique

Boolell : « On ne peut agir avec un agenda décidé ailleurs »


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Mars 2021



C’est ce qu’a déclaré Arvin Boolell devant la State House cet après-midi, après avoir remis sa lettre de démission au président de la République.

Malgré les questions des deux journalistes présents, qui ont tenté de lui tirer les vers du nez, Arvin Boolell a continué à temporiser la polémique. Il a tourné en rond, évoquant le respect des institutions, les spécificités de chaque formation, l’importance de ne pas politiser l’affaire et du fait qu’il a démissionné parce qu’il respecte les institutions.

Il a tellement parlé de respect des institutions qu’il s’est fallu d’un cheveu pour que le respect qu’on avait pour lui a failli disparaître en fumée. Mais il a finalement craché le morceau en disant que, par respect envers les institutions, il ne peut agir d’après un agenda décidé ailleurs. En clair, être une marionnette (de Paul Bérenger).

Lundi 1 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.