Menu


Société

Bocuse d’Or : Participation de Maurice à une des plus grandes compétitions culinaires au monde


Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Février 2020

L’île Maurice participera pour la première fois à la plus grande compétition culinaire au monde, le Bocuse d’Or.



La nouvelle a été annoncée mercredi lors d’une grande soirée organisée par Bocuse d’Or Mauritius Academy à l’hôtel Labourdonnais, devant un parterre d’invités comprenant le ministre du Tourisme et surtout le gratin des chefs exerçant à Maurice et des partenaires de l’industrie hôtelière.

​Deux équipes représenteront l’Afrique lors de la finale qui se tiendra à Lyon en janvier 2021.

La participation à ce concours qualifié de « Jeux Olympiques de la gastronomie » avec la fin de l’enregistrement des candidats le 15 février et l’annonce des candidats retenus (huit binômes maximum), le 20 du même mois. La sélection se fera lors d’une compétition le 19 mars prochain et le vainqueur connu le même jour.

C’est en empruntant les codes des plus grands événements sportifs que Paul Bocuse a imaginé un véritable spectacle autour de la cuisine et des chefs, en créant en 1987 le Bocuse d’Or.

Depuis cette première édition, le prestigieux concours a lieu au cœur du Sirha ; un salon dédié à la restauration et à la gastronomie depuis 1983 et qui prend place tous les deux ans à Lyon.

Le concept ? Réunir 24 jeunes chefs du monde entier, parmi les plus prometteurs de leur génération et pays, et leur demander de réaliser deux plats en 5h35 devant un public enthousiaste. Pour les départager : un jury composé des plus illustres cuisiniers de la planète.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.