Menu

Société

[Billet d'humeur] Torture mentale avec des « meter choula contan tap latab»


Rédigé par E. Moris le Dimanche 12 Juin 2022



Après le show de Padayachy présentant le Budget mardi dernier en véritable Drag Queen, ce lundi, au Parlement, c'est au tour des élus de la République d'assurer le service après-vente des mesures budgétaires.

Nous aurons droit aux habits d'apparat, brushing et maquillage à outrance. Mais aussi les flatteries d'usage des membres de la majorité gouvernementale après leurs 103 coups de tap latap. Nul doute que les langues sont bien affutées pour lécher comme il se doit Pravind Jugnauth. On s'attend encore cette année, à un numéro de haute voltige. Sans oublier, l'armée de trolls numérique au service de Padayachy chantant ses louanges. A y voir de plus près, les "fakes profils" et les adresses IP viennent d'un même serveur. Est-il au courant de ce fan-club ?

Les députés de l'opposition auront à coeur de clouer au pilori le ministre des Finances et ses fonds spéciaux. Celui qui a vendu le Budget selon lui, à «la limite de nos moyens» devra justifier les chiffres balancés pour appâter la galerie et ça de l'avis de tous c'est une autre paire de manche.

Les parlementaires de la majorité avec leur moins 27%% de votes, débiteront comme à leur habitude quelques âneries soufflées par des conseillers de l'ombre. Répétant à l'envie que le budget est "historique" pour le bien de la population, remerciant toutefois le Ciel, que Padayachy n'a pas touché à leur vie dorée en cette période de crise. Les passe-droits, protections, subventions, monopoles, avantages statutaires, voyages, "missions" et autres gabegies profiteront à ceux qui n'hésitent pas à faire la morale aux autres pour demander de faire des sacrifices...

Durant ses nombreuses heures de torture, il faudra s'attendre de la part d'un autre esclave assujettie au maitre du jour, en la personne de Phokeer, son talent à éteindre les voix des députés de l'opposition. Au programme, expulsion, suspension et ses mots favoris : « unparliamentary » ou « I order you out ».

C'est à se demander si nos taxes doivent nourrir les malotrus de la République qui se goinfrent sans vergogne sur le dos du petit peuple. 

Dimanche 12 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.