Menu

Société

[Billet d'humeur] Relance du tourisme à l'île Maurice : La grande désillusion


Rédigé par E. Moris le Jeudi 31 Mars 2022



On s’attendait à un réel assouplissement des restrictions sanitaires à partir du 1er avril. Mais ce sont des mesures cosmétiques qui ont été annoncées. Si il est très difficile de se projeter dans le futur au vue de la crise sanitaire dans le monde, pourtant le ministre du Tourisme et du Logement, Steven Obeegadoo, veut relancer notre secteur du tourisme avec « Au moins 1 million de touristes d’ici décembre 2022 ».

Le ministre du Tourisme a souligné que la clé du succès de la relance de ce secteur est d’œuvrer comme un « One Mauritius ». Le souhait est de rétablir le même niveau de connectivité et de capacité de sièges sur Air Mauritius qu’en 2019 et explorer la connectivité directe avec de nouveaux marchés/nouvelles destinations qui ne sont pas actuellement desservis.

Malheureusement en refusant d'assouplir les restrictions sanitaires, afin de donner une impulsion majeure au tourisme, la stratégie de relance du gouvernement fait plouf. Au prix explosif des billets d'avion, s'ajoute la durée de la crise sanitaire. Alors que des pays sont en train de préparer des actions de relance avec la levée des restrictions de déplacement et un allègement des contraintes sanitaire, tout en rétablissant la confiance parmi les voyageurs et à l’adaptation du secteur du tourisme aux réalités futures, à Maurice c'est l'immobilisme.

Obeegadoo fait le beau, à grand frais, dans différents salons internationaux pour promouvoir la destination mauricienne, mais oblige un touriste à faire un test PCR à l'arrivée, avec le port du masque toujours obligatoire. Il envoie ainsi un mauvais signal, comme quoi l'épidémie flambe et n'est toujours pas maîtrisée. Aussi, limité les rassemblement à 50 personnes dans les lieux publics et privés, refuser l'accès des courses hippiques qui se déroulent à huit-clos, ou encore des plages ouvertes, mais les pique-niques interdits, sans compter que les bars, discothèques, concerts resteront fermés.

Rien de nouveau donc sous les cocotiers, pour la relance du tourisme. Pour le dépaysement et les vacances en toute liberté, il faudra encore attendre. Mais est-ce que les touristes ou les habitués de l'ile auront encore la patience d'attendre ou iront-ils explorer d'autres pays plus attractifs ? Question pour un champion !

Jeudi 31 Mars 2022


1.Posté par PETER KIPKA le 01/04/2022 10:20
Relance du Tourisme a Maurice,avec la vision de nos Elus qui prevoient 1 million de visiteurs ! Un citoyen lambda,sans connaissances particulieres qui prevoit 500 a 600000 visiteurs aura sans aucun doute raison ........encore faut-il y arriver.......

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.