Menu

Société

[Billet d'humeur] Pravind Jugnauth aura-t-il le culot de fermer le Parlement pour des vacances de trois mois ?


Rédigé par E. Moris le Dimanche 5 Décembre 2021



Il y a des records dont l'île Maurice pourrait s'en passer. Le gouvernement n'a cessé durant l'année écoulée de s'offrir des sursis avec les sujets d’actualité, notamment Angus Road, l'affaire Kistnen, le scandale pharmaceutique et les turbines de Saint-Louis.

Alors que le pays est isolé par la France et l'Allemagne, qui a classé l'île Maurice en zone "rouge écarlate" et l'autre comme un pays à haut risque, que l'Union Européenne noircit le tableau avec sa liste noire, le chef du gouvernement fait durer le suspense, à la suite de l'appel de l'opposition pour que le Parlement reste ouvert.

Que va décider le Premier ministre, Pravind Jugnauth, suite à l'appel du leader de l'opposition ?

À quelques jours des vacances parlementaires, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a fait une demande pour que le Parlement ne prenne pas de congé en cette période en raison de la situation sanitaire. «La situation est trop grave dans le pays. Il ne faut pas fermer le Parlement pour des vacances. Il faut que les parlementaires puissent encore participer aux débats et poser des questions, surtout avec la situation qui prévaut dans le pays».

Rappelons que les illustres parlementaires ont repris le chemin de l'assemblée le 26 octobre dernier, après trois mois de vacances et qu'il est déjà question d'autres vacances pour la mi-décembre qui durent jusqu’à mars. 

​Alors que l'île Maurice peine à convaincre les touristes et opérateurs du tourisme de revenir au pays, que chaque Mauricien contribue à sa manière à l'économie du pays, ces vacances payés aux frais des contribuables pour les illustres membres du gouvernement, sont considérés comme une insulte. Ils sont très nombreux à se retrouver au chômage ou ayant des difficultés à rembourser leurs emprunts. 

 

Dimanche 5 Décembre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 05/12/2021 19:59
C'est la faute à Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.