Menu



Politique

[Billet d'humeur] Monsieur Pravind Jugnauth, un peu de modestie, vous ne marchez pas encore sur l’eau


Rédigé par E. Moris le Samedi 30 Octobre 2021



Les chevilles enflent et la modestie n'est pas prêt de l'étouffer ! Pensant certainement sortir de la cuisse de Jupiter, le petit Orphelin a une nouvelle fois montré son aptitude à multiplier les discours d'autoglorification tel un Dieu vivant à l’occasion de la fête de Divali.

L'agenda de Pravind jugnauth est clair, se faire entendre et surtout torpiller toutes personnes qui oseraient dénoncer sa politique de plus en plus controversée. Ce samedi, jour de son départ en Ecosse pour une opération "tale lamain" à la Cop26, auprès des grands de ce monde, le Premier ministre n'a pas manqué comme à son habitude, à s'en prendre à tous ceux qui ne sont pas encore en génuflexion devant sa personne, notamment les journalistes, dernier rempart contre le despote. Rancunier, revanchard et incontrôlable allant jusqu'à qualifier honteusement en cette période de Divali, les contradicteurs de "Raavan"...qui gâteraient selon lui l'image et la réputation du pays à l'international.

Ainsi, depuis deux semaines, il entonne le refrain des antipatriotes qui agissent contre les intérêts du pays. Et depuis une semaine, il a ajouté un couplet sur la nécessité de mettre la lumière dans la vie et la tête de ces gens-là ! « Ena dimounn ki ena le bien et le mal. Me ena sertin kan get li de A à Z, c’est le mal même », a-t-il soutenu.

« Mo kuma dir enn velo. Plis mo pedale, plis mo zener la limier »

Pravind Jugnauth nous a fait comme chaque année dans ses discours sucés et resucés le coup de la panne électrique : « Il y a de l’obscurité qui nous entoure mais il nous faut allumer cette ‘diya’ pour éclairer nos esprits pour pouvoir prendre la bonne voie ».

Nul ne sait si il joue au borgne mais selon le chef du gouvernement « Je perçois la population comme une famille. Enn sel lizie mo guete », dit-il. Et comme pour rappeler encore plus de sa légitimité perdue dès le lendemain des résultats des législatives, avec des pétitions électorales à la pelle, Pravind Jugnauth se sent encore obliger de rappeler avec ses misérables 37%, « dan sak eleksyon, ena geyne ek perdi. J’ai même mordu la poussière dans le passé. Mais, là, j’ai remporté les élections. Il faut absolument respecter la volonté du peuple ».  

Le PM a fait ressortir que son gouvernement travaille jour et nuit en cette crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Rappelons que parmi les personnalités présentes, les petits lieutenants fidèles et serviles, les ministres Kailesh Jagutpal, Maneesh Gobin, Kalpanah Koojoon Shah, Aveenash Teeluck, et la chaperonne en titre, la Haute Commissaire de l’Inde à Maurice, Nandini Singla.

Samedi 30 Octobre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 30/10/2021 21:50
Pantin!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.