Menu



Opinion

[Billet d'humeur] Maurice se passionne pour l’internaute Rubina


Rédigé par E. Moris le Vendredi 2 Juillet 2021



Tout le monde en parle ! Depuis hier, Rubina est la nouvelle vedette des réseaux sociaux. En cause ! Une énormité qu’elle a dite dans une vidéo.

Évoquant les difficultés financières des gens, dont de nombreux travailleurs indépendants, elle a demandé à ce qu’une loi soit introduite pour tuer tous les handicapés. Car ces derniers ne contribuent pas à la richesse du pays. Ainsi, peut-on déduire de sa diatribe, l’État aura les moyens de venir en aide à ceux qui sont en détresse mais qui contribuent à la croissance. 

Évidemment que cela a choqué ! Évidemment que c’est d’une bêtise sans nom. Et bien sûr qu’elle mérite d’être sanctionnée. Mais que tout un pays se passionne pour une telle connerie, il y a tout de même une limite à ne pas franchir. On peut comprendre que des travailleurs sociaux, dont Ali Jookhun, connu pour son combat en faveur des personnes à handicap, ait porté plainte. Il a été le premier.

Puis, ce fut un déferlement de plaintes. Même l’imam Zaheer Peerbux s’est mis de la partie ! Le dernier en date a été le président du Mauritius Paralympics Committee. 

Mais le point d’orgue a été une publication de la ministre de la Sécurité sociale pour dire que son ministère a porté plainte contre Rubina Seetharamdoo. C’est le seul truc que ce ministère, sous la léthargique Fazila Jeewa-Daureeawoo, a fait de bien jusqu’ici. Et ne parlons d’un site d’infos qui en fait tout un ramdam. L’affaire a pris de telles proportions que l’inspecteur Shiva Coothen a annoncé live and direct que l’arrestation Rubina Seetharamdoo était imminente. 

Rubina mérite d’être punie. Outre ce que le tribunal pourrait trouver comme sanction, la plus grosse peine qu’elle devrait subir c’est que son public, qui comprend apparemment des centaines de personnes, cesse de regarder ses vidéos. La replonger dans l’anonymat, c’est la meilleure sentence qui soit pour Rubina et ceux en manque d’attention et ne réfléchissent pas à leurs propos. Mais bon, le public sur Facebook a les héros qu’il mérite et les « Rubina » le public qu’ils méritent aussi !

Vendredi 2 Juillet 2021