Menu

Société

[Billet d'humeur] Le GM déterminé à renflouer les caisses et qu'importe que les consommateurs vont hurler de douleur!


Rédigé par E. Moris le Lundi 19 Décembre 2022



Le gouvernement a décidé de renflouer les caisses des institutions. Il se fout de la misère des gens. Et il ne sert à rien de souligner que c'est ce même gouvernement, avec sa série de mauvaises décisions et sa politique de vengeance, qui a vidé les caisses. Pravind Jugnauth et consorts s'en foutent comme d'un sous-vêtement sale. 

Vendredi, comme si de rien n'était, Joe Lesjongard a annoncé une hausse des tarif d'électricité. Le timing est bien choisi. En ce début de la période des fêtes, aucun Mauricien ne va dénoncer une hausse tarifaire. Nishal Joyram a bien fait une grève de la faim dans l'indifférence presque totale ! Le peuple mauricien, crétin pas deux, ne va pas se soulever pour si peu ! D'autant que c'est supposément à partir du 1er février 2023 que la hausse sera applicable. 

Là aussi, il y a une stratégie. Rappelons que depuis novembre, les Mauriciens ont assisté à une hausse de leurs factures d'électricité. Cela va continuer jusqu'à avril lorsque la température va s'adoucir. Pour l'instant, le soleil frappe fort. Lorsque la hausse va être appliquée, le 1er du deuxième mois de l'année, elle ne sera visible qu'en partie sur la facture de février. C'est en mars que les Mauriciens seront sonnés. Toutefois, à partir d'avril, la population ne remarquera rien puisqu'elle consommera moins d'électricité mais sa facture restera élevée. Elle aura été habituée à payer une facture élevée. 

Maintenant, Joe Lesjongard a déclaré que 85% des consommateurs domestiques ne seront pas concernés. C'est du  blablabla !

Lundi 19 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H