Menu



Politique

[Billet d'humeur] La débandade d'Obeegadoo


Rédigé par E. Moris le Mercredi 10 Novembre 2021



Commémoration du 187e anniversaire de l'arrivée des travailleurs à Maurice
Commémoration du 187e anniversaire de l'arrivée des travailleurs à Maurice
Voila un type considéré parmi l'intelligentsia mauricienne et qui se retrouve comme un idiot avec les directives d'une politique dynastique qu'il a longtemps honni.

Chahuté de ministère à ministère, le monsieur "bouche trou", qui est d'une reconnaissance sans faille envers celui qui lui a accordé un nouveau ministère à gérer, en sus du Logement, Steven Obeegadoo fait ce qu'il sait mieux faire depuis son entrée dans le gouvernement, parler dans le vide pour se donner une certaine importance. Durant le premier confinement, rappelons que sous ces directives, une cinquantaine de familles de squatters avait reçu l'ordre d’évacuer les lieux sous 48 heures, en plein hiver. Environ 300 personnes, dont des nourrissons et enfants en bas-âge ont reçu une note de ce sinistre ministre leur signifiant d’évacuer les terrains de l’Etat.

Concernant la réouverture partielle des frontières, le Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme n'en rate pas une pour s'auto-gratuler et flatter le chef du gouvernement. Un déluge d'éloges, allant jusqu'à parler de Maurice comme un cas unique au monde. Omettant au passage les décès, les scandales pharmaceutiques et la polémique liée sur la fermeture des frontières au  profit de la famille du Premier ministre. Tout effacé avec la gomme magique !

S’il maintient qu’il est très difficile de se projeter dans le futur au vue de la crise sanitaire dans le monde, Steven Obeegadoo, veut relancer notre secteur du tourisme avec des "consultations" dont personne n'a jamais entendu parlé. 

Premier ministre par intérim en l'absence du grand chef, toujours en vadrouille en famille et en Angleterre, hier mardi 9 novembre, Obeegadoo a été la risée des Mauriciens. En effet en simultanée, Leela Devi Dookun Luchoomun, la ministre de l'Education a annoncé sur la MBC lors du JT en Kreol, la fermeture des écoles et le retour des cours en ligne. Bien que rappelons-le, la veille elle avait parlé de "spéculations" concernant cette information qui circulait déjà.

De l'autre côté, Steven Obeegagoo, répondait à une interpellation du député travailliste Eshan Joomun sur la même question, en déclarant que la situation est suivie de près et que des actions appropriées seront prises «as and when necessary», car la situation n'est pas chaotique dans le milieu scolaire…

Approximation, incohérence, communication foireuse et cafouillage

Ce n'est un secret pour personne, la communication du gouvernement et du Premier ministre connait des failles. Mais il s'agissait là d'une information d'intérêt national. Si la fermeture des écoles est une bonne décision, de l'avis de tous, il est dommage de subir autant d'amateurisme.

Pour le député rouge, Arvin Boolell, «Steven Obeegadoo a été traité avec dédain et mépris par le Premier ministre (PM)». Selon lui, « Pravind Jugnauth a communiqué directement avec la ministre de l’Éducation, mettant ainsi Steven Obeegadoo à l’écart ». 

 

Mercredi 10 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.