Menu

Politique

[Billet d'humeur] Chaque année, Teeluck récidive avec ses foutaises


Rédigé par E. Moris le Jeudi 3 Novembre 2022



@ GIS Mauritius
@ GIS Mauritius
Alors qu'hier matin, à l'Aapravasi Ghat, le Premier ministre qui participait à la cérémonie officielle commémorant le 188e anniversaire de l’arrivée des premiers travailleurs engagés à Maurice, a profité pour faire, comme à chacune de ses sorties, un discours très politisé et très critiques envers ses adversaires. Cela, tout en évoquant la nécessité de nourrir la flamme de l'unité. Un discours sucé et resucé chaque année écrit par son armée de conseillers. 

Et si Avinash Teeluck s'amusait à "mars marsé"

Pour Pravind Jugnauth, il y a des personnes qui tentent d'incendier le pays et de mettre en danger la paix sociale dans le pays. Une inquiétante sortie, car à valeur du jour, toutes les manifestations citoyennes se sont déroulées dans la discipline, avec l'envie de défendre les valeurs du pays, tout comme Mahatma Gandhi, qui prônait l’amour, la paix et la non-violence. 

Enter Avinash Teeluck, le ministre des Arts et de la Culture, qui voue louanges et compliments au maître du jour. Un ministre qui se préoccupe plus de religion et de politique que des arts et de la culture.

Rappelons qu' Avinash Teeluck, a atterri aux Arts et à la Culture, rebaptisé Arts et Patrimoine culturel, afin de respecter les équilibres ethniques et castéistes, et qui n’a eu son ticket qu’après avoir augmenté sa popularité en payant une radio pour pouvoir diffuser une chronique citoyenne, et qui s'octroie le droit de faire preuve de tant d'arrogance. Récidiviste dans l'âme, Teeluck avait d'ailleurs fait état de la même condescendance avec la population. « Marchez autant que vous le souhaitez, nous avons un travail à faire, des responsabilités à assumer ! » C’est ce qu’il avait déclaré, le 2 novembre 2020, lors des célébrations du 186e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés indiens à Maurice.  

Avinash Teeluck : « Mahatma Gandhiti fer lamars pou enn koz. Li pann fer lamars pou kree divizyon »

Ce 2 novembre 2022, Avinash Teeluck, fort de son inculture a tout de même eu l'audace de déclarer : « Si nou bann anset ti zis ale mars marse…fer dezord menti… ou panse nu pays ti pou la ? Nou bann anset ti bann travayer…nou ena disan travayer dan nou ». Si le ridicule pouvait tuer...

Avinash Teeluck ou comment utiliser des fêtes religieuses à des fins politiques

Jeudi 3 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H