Menu

Opinion

[Billet d'humeur] BoM : Y a-t-il un pilote dans l’avion ?


Rédigé par E. Moris le Vendredi 5 Août 2022



Duval avait raison sur toute la ligne. C’est l’équipe la plus incompétente qui ait jamais dirigé la Banque de Maurice. C’est le summum de l’incompétence avec d’un côté quelqu’un qui a cumulé les nominations sans jamais démontré la moindre compétence – dont le secret familial est de tricher sur les qualifications –, de l’autre quelqu’un qui croit être la 8e merveille du monde en termes de compétences et, enfin, quelqu’une qui n’est pas faite pour le job.

Bank of Mauritius : Le bogosse, l'inactif et l'anguille

C’est l’équipe aux commandes de la Banque de Maurice. Résultat, l’institution doit biaiser pour éviter de publier des bilans déficitaires. Ce fut le cas en avril et mai 2022. On comprend pourquoi. Pour mai, le bilan est déficitaire de Rs 5,5 milliards. Cela doit être le cas pour avril aussi. Mais le drame, c’est que la Banque de Maurice a dû jouer à fond sur la dépréciation de la roupie pour éviter un bilan déficitaire pour juin 2022. Mais là aussi, il n’a pu montrer que le break-even ! Sans la dépréciation de la roupie, la Banque de Maurice est dans le rouge. Elle l’est déjà !

Le drame, c’est qu’une roupie faible tue la population mais fait les affaires de la Banque de Maurice. Une roupie qui s’apprécie va soulager la population mais tuera la Banque centrale. L’équipe aux commandes n’a pas de solutions. Le gouvernement non plus ! Même Renganaden Padayachy, malgré l’excès de sérénité affiché, doit se demander comment sortir de cette galère. Pour eux, c’est uniquement une amélioration de la situation sur le plan mondial qui pourrait être le joker. Sinon, c’est le précipice. Pour eux et pour le pays !

Vendredi 5 Août 2022


LES PLUS LUS EN 24H