Politique

Billet d'avion pour les Etats-Unis : record battu par le Senior adviser Ken Arian !

Vendredi 14 Décembre 2018

Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, a déposé une nouvelle liste modifiée et « complète » au Parlement mercredi 12 décembre, concernant les voyages du commissaire de police Mario Nobin.

22 voyages ont été effectués de novembre 2016 à novembre 2018 incluant les deux voyages aux Etats-Unis. Un sacré chiffre en deux ans !

Le voyage du chef de la police vers les États-Unis pour participer au 23e symposium de Sea Power à New Port, a coûté en billet d’avion Rs 161 571 et en per diem Rs 17 018 pour quatre jours. 
Le voyage à Washington l’année dernière, pour une réunion avec des cadres du Federal Bureau of Investigation et des représentants du département de justice américain, le billet d’avion était de Rs 33 782 avec Rs 49 471 comme per diem. 

La question mérite d'être posée : Comment le Senior Adviser du bureau du Premier ministre, Ken Arian a pu claquer Rs 859 534 rien qu'en billet d'avion pour se rendre aux Etats-Unis ? Sans compter que le Premier ministre a refusé de divulguer ses per diem !

Cette information a été révélée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la suite d’une question de Rajesh Bhagwan au Parlement le 27 novembre. 

Ken Arian aurait ainsi voyagé au doigt et à l'oeil des contribuables pour un coût total de Rs 1 549 136. Paris : Rs 158 311. Ethiopie : Rs 84 250. Royaume-Uni : Rs 216 916. Autre voyage Chine, France, Pays-Bas : Rs 230 125.

Lors d'un entretien "Facettes cachées" accordé à un quotidien et face à une question d'une journaliste le 18 févirer 2018 : "Qu’auriez-vous souhaité réaliser avant de quitter ce monde ?

Ken Arian : Des tas de choses pour mon pays. Mais s’il fallait en nommer une, c’est en finir avec la pauvreté à Maurice."

On en est loin...

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/SAJ-evoque-le-voyage-oublie-de-Mario-Nobin-aux-Etats-Unis-a-l-Assemblee-nationale_a3163.html

Rédigé par E. Moris le Vendredi 14 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.