Menu



Société

Billet d'avion aux frais de l'Etat : Soodhun talonne de près le record de Ken Arian


Rédigé par E. Moris le Samedi 24 Avril 2021



Dans la folie des grandeurs, tout comme son ami Nilen Vencadasmy, qui a signé un contrat de foot avec le club Liverpool de près de Rs 400 millions en pleine pandémie mondiale, Ken Arian, ancien steward devenu "super conseiller" maintient le triste record des dépenses extravagantes aux frais des contribuables.

Ken Arian : un intrus au coeur du pouvoir

Ken Arian aurait ainsi voyagé au doigt et à l'oeil des contribuables pour un coût total de Rs 1 549 136. Ken Arian a claqué Rs 859 534 rien qu'en billet d'avion pour se rendre aux Etats-Unis. Sans compter que le Premier ministre a refusé de divulguer ses per diem (argent de poche) et autres allocations !

Du côté du désert saoudien, on apprend que le sulfureux Soddhun, devenu ambassadeur itinérant, continue d'engloutir des millions.

Une somme de Rs 12,9 millions ont ainsi été dépensées pour Showlutally Soodhun lorsqu’il était ambassadeur basé à Riyad. Cela ne concerne que les mois de janvier à décembre 2020. Il est aussi précisé que son salaire uniquement a coûté Rs 1 656 029 et ses diverses allocations Rs 3 270 389.96. De plus, le gouvernement a payé Rs 755 178 pour les billets d’avion et les voyages de Soodhun. Comme ‘Roving Ambassador’, Showlutally Soodhun a actuellement droit à un salaire de Rs 122 000 et une allocation de Rs 7 000 approuvés par le PRB (Pay Research Bureau).

Vilipendé, le vilain petit canard s'est fendu d'une «mise au point» adressée à la presse après que son salaire et autres allocations qu’il touchait en tant qu’ambassadeur de Maurice aux Emirats Arabes Unis de janvier à décembre 2020 ont été rendus publics.

Showkutally Soodhun affirme cependant que «dans l'intérêt du public, il est important de placer ces dépenses dans leur contexte et de faire une distinction claire entre les indemnités personnelles versées à l'ambassadeur et les autres dépenses associées au poste d'ambassadeur qui ne sont pas payable à l'ambassadeur».

Le malheureux aurait donc vidé de ses poches quelques dhirams pour poursuivre des actions dans l'intérêt du pays et des Mauriciens. Des dépenses au coût d'environ Rs 1 million jamais remboursées par le ministère...
 


Samedi 24 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 25/04/2021 14:36
les dattes coutent cher !!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.