Menu



Opinion

[Billet] Une photo... et tout s'emballe


Rédigé par E. Moris le Mercredi 18 Août 2021



Un reportage à la MBC a créé un petit émoi auprès de la classe politique. Imaginez la surprise, voir deux adversaires politiques qui ont pour habitude de se jeter des insultes à la moindre occasion, conversant avec une certaine complicité, publiquement et sous l'oeil des caméras.

C'était dimanche soir, à l'occasion de la fête nationale indienne organisée au quartier général du haut-commissariat de l’Inde à Maurice à Ébène. Cette scène a été depuis très commentée. Qu'elle est la teneur de la discussion entre Navin Ramgoolam et Pravind Jugnauth ? Si les deux ont eu maintes fois l'occasion de se côtoyer/croiser à travers divers événements, ils ne se sont adressés la parole qu'à travers les médias interposés pour faire passer des messages des plus véhéments.

Que s'est-il passé depuis l’appel de L’Espoir (PMSD, MMM, Bodha, Badhain) à Ramgoolam et la fameuse réplique de ce dernier, « thanks but no thanks ».

Si Pravind Kumar Jugnauth avait parlé « d’accorité » entre lui et Ramgoolam sur l’impartialité de l’ex-juge Domah, voir les deux ensemble brouille encore plus le message politique. Et a de quoi semer la zizanie.

Du côté du MMM on évoque jusqu'à « un air de 83 », chez les rouges c'est un silence assourdissant. Il serait intéressant d'entendre la version du leader du parti travailliste, toujours prêt à partager des anecdotes, concernant cet échange des plus cordiales. 

 

Mercredi 18 Août 2021