Menu


Politique

Bhagwan s’en prend à Lee Shim et Dev Beekharry et la mafia des jeux


Rédigé par E. Moris le Mercredi 8 Juillet 2020



Il est décidément le sniper en chef de l’opposition. Étonnement, de manière subtile, alors que le Speaker était pressé de passer à la prochaine interpellation, Rajesh Bhagwan a réussi à faire passer son message.

Soit tirer à boulets rouges sur SMS Pariaz de Michel Lee Shim et Dev Beekarry, chairman de la Gambling Regulatory Authority et adviser du gouvernement. À plusieurs reprises, il a parlé d’une compagnie opérant dans les jeux et « ayant un style de gestion mafieuse ».

Le parrain des jeux de hasard, Michel Lee Shim, élu membre fondateur du Mauritius Turf Club

Terme qu’a d’ailleurs repris Shakeel Mohamed. C’était à l’issue d’une interpellation sur le sponsorship des journées hippiques. Mais Rajesh Bhagwan avait aussi Dev Beekharry en ligne de mire. Il a, à plusieurs reprises, reproché au patron de la GRA de protéger Michel Lee Shim qui, en revanche, était le principal bailleur de fonds de l’alliance gouvernementale aux dernières élections.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.