Menu


Politique

Bhadain revient sur la déclaration des avoirs


Rédigé par E. Moris le Samedi 6 Juillet 2019



En conférence de presse ce matin, le leader du Reform Party a déploré le fait qu’avant même que la loi sur la déclaration des avoirs ne soit appliquée, le gouvernement est forcé de venir avec des amendements.

Ce qui lui fait dire qu’il y a un « manque de compétence flagrant » au sein du gouvernement. Il a aussi déclaré que d’après les dispositions actuelles de la loi, la population n’aura pas tous les détails sur les avoirs d’un politicien qui pourra, selon lui, ne pas divulguer le montant complet qu’il dispose dans une banque locale ou à l’étranger. Il rappelle aussi que les bijoux et les métaux précieux supérieurs à une valeur de Rs 500 000 ne seront pas déclarés. 

Sur le projet de loi sur le financement politique, Roshi Bhadain soutient que le plafond total des dépenses sera de Rs 80 millions. « Ce qui laisse entendre que les prochaines législatives seront basées sur l’argent », a-t-il déclaré. Il soutient aussi qu’il n’y aura pas de plafond concernant les donations. « Pas de restrictions », a-t-souligné. 

Roshi Bhadain a aussi dénoncé une histoire de refus du Conseil de district de l’Ouest de permettre la tenue d’un concert organisé par des artistes locaux… mais d’autoriser celui d’une société opérant dans l’événementiel, avec la participation d’artistes étrangers. Il a promis de revenir sur ce sujet.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.