Menu



Politique

Bhadain : « Les affaires Kistnen et Angus Road amèneront la fin politique de Pravind Jugnauth »


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Septembre 2021



Toute l’équipe des Avengers tient une conférence de presse en ce moment. Dans son intervention, Rama Valayden a mis l’accent sur le symbolisme du 16 octobre. Il s’agit du jour du décès de Soopramanien Kistnen. Nous y reviendrons !

Roshi Bhadain est intervenu juste après son confrère. Il a déclaré que « les affaires Kistnen et Angus Road vont amener la fin politique de Pravind Jugnauth et de l’empire Lakwizinn ». 

Il a ajouté que le 16 octobre, chaque Mauricien devra prendre une décision. « Le tribunal du peuple va rendre son jugement », a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’il y aura deux armées l’une en face de l’autre. « D’abord, il y aura l’armée des chatwas et, en face, l’armée des patriotes », a-t-il souligné. Il a insisté que chacun devra décider où il se situe, dans quel genre de pays il veut vire et quel type de pays il souhaite voir pour ses enfants. 

Pour Roshi Bhadain, rester à la maison n’est pas une option. « Ne pas se bouger ou rester à la maison signifient soutenir les chatwas face à l’armée de patriotes, de personnes qui aiment leur pays », a-t-il déclaré. 

Évoquant une dernière déclaration de Pravind Jugnauth, dans laquelle le Premier ministre disait qu’il n’a jamais dit qu’il avait mené une enquête mais qu’il avait rassemblé des informations, Roshi Bhadain a déclaré que c’est un délit que de ne pas fournir ces informations à la police. Pour lui, Pravind Jugnauth « ment constamment » et « manipule tout ».

Vendredi 3 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.