Menu

Politique

Best Loser et Acting PM Anwar Husnoo : « Li put a lot of pressure, parski bizin look after musulmane community »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 18 Septembre 2022

Un drôle d'oiseau le Husnoo. Le député du no 3, best loser aux dernières élections, est par une chance de cocu Premier ministre par intérim depuis hier samedi 17 septembre.



Le Premier ministre a quitté le pays avec son épouse pour Londres afin d'assister aux funérailles d'Elizabeth II puis direction New York pour la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies.

Obeegadoo, Premier ministre adjoint, toujours par monts et par vaux avec sa casquette du Tourisme, représentera le pays au salon Top Resa en France. En attendant le retour de Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre de l’Éducation et vice-Première ministre, en mission, au Canada, la chance sourit à Anwar Husnoo. C’est un peu comme gagner à la loterie ! Ce poste par intérim, il le savoure quitte à paraitre comme un enfant un peu trop gourmand. Sa première sortie officielle, c'est donc auprès de la communauté musulmane en tant qu'invité d'honneur, organisé par la Muslim Social Welfare Botherhood.

Flanqué de Zouberr Joomaye, très fier de le brandir comme un trophée, le Premier ministre par intérim a offert un discours, sans surprise, de lèche-botte envers son leader et son parti qui l'a nommé ministre alors que son propre électorat dans la circonscription No 3 Port-Louis Maritime/Port-Louis Est, l'a rejeté aux dernières législatives. Husnoo a ainsi pondu face à son audience : « En 2024, MSM pou forme parti prochain gouverma » et d'assurer que « li bizin look after musulmane community ». On a vu les résultats avec l'affaire Dawood Rawat et Gurib Fakim...sans compter les allégations graves contres des journalistes lors des récents congrès/meeting. Rien à dire, Husnoo est un drôle d'oiseau !

 

Dimanche 18 Septembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.