Menu


Politique

Bérenger sort l’artillerie lourde et cible tout le gouvernement


Rédigé par E. Moris le Samedi 20 Juin 2020



Ses cibles : Ivan Collendavelloo, le Speaker, Renganaden Payachy et le gouvernement en général.

Sur l’affaire de la Centrale St Louis, Paul Bérenger parle de bluff du Premier ministre adjoint et souligne qu’outre le MMM, le PTr aussi réclame une commission d’enquête. Il a d’ailleurs mis au défi Ivan Collendavelloo de venir avec une telle instance « au lieu de se cacher derrière la machine à blanchir qu’est l’Icac ». 

D’ailleurs, il dit ne pas être étonné que la Banque africaine de développement ait refusé de remettre une copie de son rapport à la Commission anti-corruption et soutient que le scandale de la Centrale St Louis vient s’ajouter à celui de l’inclusion de Maurice sur la liste noire de l’Union européenne. 

Bérenger a aussi accusé le Speaker d’être aux ordres du gouvernement et d’avoir sciemment expulsé toute l’opposition mardi. « C’est une décision sans précédent », a-t-il insisté en conférence de presse. Paul Bérenger estime que le Speaker mérite une motion de blâme. 

Le leader du MMM a réclamé une solution humaine pour les squatters, soutient que Nando Bodha fait « beaucoup de bla bla bla » sur les Mauriciens bloqués à l’étranger, a dénoncé le cafouillage et les zigzags concernant l’éducation.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.