Menu



Politique

Bérenger s’inquiète de la charge sur les épaules du DPP


Rédigé par E. Moris le Samedi 14 Août 2021



Le leader du MMM était face à la presse ce samedi, aux côtés des autres dirigeants de la plateforme de l’Espoir. Il a exprimé ses inquiétudes concernant ce qu’il a qualifié de « situation dangereuse ».

Il a déclaré que selon le système mauricien, le directeur des poursuites publiques se fie à la police ou à l’Icac pour décider s’il faut intenter des poursuites et qui poursuivre. « Le problème aujourd’hui, c’est que l’Icac est un outil politique. Cela place une responsabilité énorme sur les épaules du DPP. C’est dans ce genre de circonstances qu’on reconnaît son rôle et son importance. Mais malgré la situation inédite, il sera à la hauteur de sa responsabilité, comme toujours », a déclaré Paul Bérenger.

Le leader du MMM est aussi revenu sur le « complot entre le Premier ministre, le Speaker et les backbenchers » pour éviter l’interpellation sur Angus Road avant de dénoncer l’utilisation de l’ICT Act par la police pour tyranniser deux journalistes de l’express.

Samedi 14 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.