Menu



Politique

Bérenger qualifie Maurice « d’île de la peur »


Rédigé par E. Moris le Samedi 23 Janvier 2021



Pour lui, avec toutes les affaires qui ont secoué le pays, Maurice est « devenue l’île de la peur ». Il a mis le blâme sur deux entités : d’abord, la police, « de par la façon dont elle a traité les affaires » Kistnen, Kanakiah, Matadin et Fakoo, entre autres.  

Mais fait étonnant, lorsqu’il a listé les affaires, Paul Bérenger a évoqué le cas de l’ancien secrétaire du board de la State Trading Corporation, Appodaven Poollay Vythelingum, décédé à 60 ans. 

« La façon dont le gouvernement et la police ont traité la veuve Kistnen, Preetam Matadin, l’ami de Soopramanien Kistnen et la veuve de Pravin Kanakiah est choquante », a-t-il déclaré. D’où le fait, selon lui, que notre pays est aujourd’hui considéré comme « l’île de la peur ». D’ailleurs, il s’est demandé, à un certain moment, s’il y a des gens qui pensent encore que le cas Kanakiah est un suicide. 

Paul Bérenger a aussi évoqué le fait que le « portable disparu » de Soopramanien Kistnen « se trouve aujourd’hui entre les mains du MSM et non de la police ». Pour Paul Bérenger, le déclin du Law and Order est attribuable au Premier ministre et au gouvernement en général. « Ils portent une lourde responsabilité devant l’histoire. Le gouvernement actuel est en train de détruire le pays », a précisé Paul Bérenger.

Samedi 23 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.