Menu


Politique

Bérenger dénonce une complicité GM-Speaker pour retarder l’affaire des pétitions électorales


Rédigé par E. Moris le Samedi 29 Février 2020



Le leader du MMM semble avoir vu juste. En conférence de presse ce matin, il a lié la motion d’Ivan Collendavelloo, à l’encontre de l’huissier assermenté qui lui a servi des papiers de  justice, avec l’affaire des pétitions électorales en cour.

Pour Paul Bérenger, il y a une tentative de faire trainer les choses au niveau de la cour suprême. Et cela, a-t-il déploré, grâce à une complicité entre le gouvernement et le Speaker de l’Assemblée nationale. Car pour le leader du MMM, si Ivan Collendavelloo « tombe » après un éventuel nouveau décompte des voix, c’est la fin de ce gouvernement. 

Paul Bérenger a aussi entonné la chanson « Sooroojdev Phokeer est pire que Maya Hanoomanjee ». Il a indiqué qu’il n’y a pas de mot pour le décrire. D’ailleurs, selon lui, Sooroojdev Phokeer « n’aurait jamais dû être nommé » à la présidence de l’Assemblée nationale car « il s’est disqualifié » pour un tel poste. 

Paul Bérenger a précisé que le MMM est « solidaire » du leader de l'opposition. Il a précisé que plusieurs nominations du gouvernement sont « choquantes » à part celle faite par la présidence à la tête de la Commission de pourvoir en grâce. C’est l’ancien chef juge Keshoe Parsad Matadeen qui y a été nommé.



1.Posté par KIPKA le 01/03/2020 16:58
Biensur qu'il faut faire trainer les choses...ils sont champions dans ce domaine.........si Ivan tombe......ils sont toud bons pour caro cannes..........

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.