Menu



Politique

Bérenger : « Si le ridicule tuait, Obeegadoo serait parti depuis belle lurette »


Rédigé par E. Moris le Samedi 13 Novembre 2021



Ah, ces fameux bons mots de Bérenger. Il a volé la vedette en conférence de presse ce samedi, lors de la conférence de la plateforme l’Espoir.

Paul Bérenger a eu les mots qu’il faut pour faire rire dans une situation. D’abord, sur l’incident impliquant Steven Obeegadoo, qui a dit que la situation n’était pas chaotique dans les écoles alors que la ministre de l’Éducation annonçait en même temps, la fermeture des écoles, Paul Bérenger a eu ceci à dire : « Je préfère ne pas parler de Steven Obeegadoo. Si le ridicule tuait, il serait parti depuis longtemps ! » 

L’autre trait d’humour de Paul Bérenger a trait au Speaker. Interrogé sur la performance du Deputy Speaker Zahid Nazurally, Paul Bérenger a lancé : « Vous êtes en train de comparer ce jeune homme avec cette bête ! » Pour lui, le Deputy Speaker est jeune et inexpérimenté mais a la volonté de bien faire. Il ne peut être comparé au Speaker. 

Paul Bérenger a indiqué que la situation sanitaire dans le pays est imputable au gouvernement. « Depuis le début, ils ont berné la population et manipulé les chiffres. C’est un pays traumatisé avec des décès à la pelle », a-t-il déclaré. Et le leader du MMM d’indiquer que le pays a besoin d’un gouvernement crédible et qui dit la vérité à la population.

Samedi 13 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.