Menu


Politique

Bérenger : « Le niveau d’incompétence au sein du GM peut nous amener vers d’autres catastrophes »


Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Août 2020



Le leader du MMM est ironique certes ! Mais a-t-il totalement tort ?

Les leaders des trois partis de l’opposition (PTr, MMM et PMSD) ainsi que le leader de l’opposition ont eu leur deuxième rencontre ce matin. Ils se sont ensuite exprimé à la presse où, d’une seule voix, ils ont réclamé la démission des ministres Kavi Ramano et Sudhir Maudhoo.

Paul Bérenger, qui a pris la parole en premier, a fait leur réquisitoire et a annoncé que le principal chef d’accusation porté contre eux est tout simplement l’incompétence. « Leur niveau d’incompétence est choquant. Les trois partis à l’unanimité réclament leur démission », a-t-il déclaré, tout en égratignant le Premier ministre.

« C’est Pravind Jugnauth qui a nommé deux incompétents à des postes ministériels », a-t-il souligné, tout en laissant comprendre que le Premier ministre aussi a une part de responsabilité dans l’histoire. 

Le leader du MMM a rappelé que le Premier ministre et ses deux ministres ont déclaré jusqu’ici que tout allait bien. Mais là, 12 jours après, l’on apprend que Maurice n’a pas les équipements nécessaires. Encore moins l’expertise voulue ! Pour lui, il faut une enquête pour établir ce qui s’est réellement passé jusqu’au naufrage. Mais, pince-sans-rire, il soutient que le niveau d’incompétence à la tête du pays nous emmenera probablement vers d’autres catastrophes. 

Paul Bérenger a précisé que les trois partis ont aussi discuté de l’ouverture de l’aéroport et a critiqué le gouvernement pour n’avoir pu, jusqu’ici, proposé un quelconque plan. Il a aussi déploré la confusion totale au niveau de la Contribution sociale généralisée. 

Navin Ramgoolam a, lui, rappelé qu’en 2011, le pays avait connu un problème similaire mais qu’il avait pu être géré correctement. Quant à Xavier-Luc Duval, il a déploré le fait qu’aucune leçon n’a été tirée des événements similaires. Il a aussi demandé à ce que le tort ne soit pas mis sur le dos d’Alain Donat, directeur des affaires maritimes. Pour lui, ce sont les ministres incompétents qui sont responsables.

Enfin, Arvin Boolell a fait une violente sortie contre le ministre Sudhir Maudhoo surtout. « Non seulement, il fait des discours infects et à relent communal au Parlement. En plus, au lieu de s’occuper de son ministère, confronté à un bateau qui s’est échoué, il trouve le temps d’aller faire campagne aux élections du Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation », a ironisé Arvin Boolell.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.