Menu

Politique

Bérenger : « L’Espoir réclame la démission du commissaire électoral »


Rédigé par E. Moris le Samedi 5 Février 2022



Paul Bérenger, en conférence de presse ce matin, est revenu sur les anomalies détectées lors du recomptage partiel au no 19.

Il a rappelé que 73 bulletins ont disparu, qu’un bulletin du no 1 s’est retrouvé au no 19 et que 2 bulletins ne portaient pas de sceau. « Ce n’est probablement que le sommet de l’iceberg », a-t-il déclaré. Pour le leader du MMM, après le recount, la confiance du public a été complètement ébranlée dans tout le système électoral. 

Paul Bérenger a surtout concentré ses tirs sur Irfan Rahman. Il a vivement dénoncé sa « volte-face totale et inacceptable » concernant les pétitions électorales aux nos 1 et 15. « Il est lui-même venu dire qu’il était d’accord avec un recount au no 19. Il avait tenu des propos forts pour dire que le processus électoral ne devait pas être entaché. Mais voilà que désormais il refuse de venir s’expliquer devant la cour. Et, alors que l’Attorney General mène campagne contre toutes les demandes de recount », a déploré Paul Bérenger. 

De ce fait, la plateforme L’Espoir, a ajouté le leader mauve, réclame la démission du commissaire électoral. Paul Bérenger a été interrogé sur les demandes de démission lancées à l’encontre de Yusuf Aboobaker. Il a déclaré que l’Espoir suit la situation concernant l’Electoral Supervisory Commission. « Néanmoins, nous constatons qu’avec la complicité du président de la République, le MSM est en trian de politiser et de noyauter la commission électorale », a-t-il déclaré. 

Pour Paul Bérenger, l’heure est très grave pour le pays et la démocratie est plus que jamais en danger.

Samedi 5 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.